Capeverdean Singer

TEOFILO CHANTRE

« apparu dans l’ombre de Cesaria Evora »

... la diversité de ses goûts musicaux lui ont forgé une écoute et un coeur ouverts aux plus vastes horizons.

Capeverdean Music
CD "Azulando"

TEOFILO CHANTRE

Promo Lusafrica


TEOFILO CHANTRE
On a souvent pu lire, à propos de Teofilo Chantre, qu’il était « apparu dans l’ombre de Cesaria Evora » avant de s’imposer avec ses propres disques. L’expression mérite d’être corrigée. Car, s’agissant d’un art aussi lumineux que celui de la grande dame du Cap-Vert, on a du mal à imaginer qu’il puisse répandre autre chose que de la lumière.

D’autant que le nom de Teofilo Chantre fut très vite repéré par les amateurs sur les disques de Cesaria, de « Miss Perfumado » où il signait déjà trois titres, à « São Vicente di longe », où il lui offrit pas moins de cinq chansons. Teofilo signa aussi pour elle le texte d’Ausencia, sur une musique de Goran Bregovic pour la B.O. du film Underground d’Emir Kusturica.
Depuis 1993, quatre albums sous son nom (« Terra & Cretcheu » – 1993, « Di Alma » – 1997, « Rodatempo » – 2000, « Live » – 2002) lui ont valu une notoriété grandissante. C’est qu’il y a un « style » Teofilo, que la seule « authenticité » capverdienne ne suffit pas à résumer. Teofilo Chantre, en effet, vit en France depuis plus de vingt-cinq ans et la diversité de ses goûts musicaux — de la Bossa Nova aux boléros classiques des caraïbes hispanophones — lui ont forgé une écoute et un cœur ouverts aux plus vastes horizons. Toutes ses influences ont merveilleusement décanté dans une écriture où l’évidence mélodique (ses refrains paraissent souvent immédiatement familiers) ne le cède en rien à une très grande sophistication harmonique : soudain, telle modulation, tel passage dans une tonalité éloignée, créent d’heureuses surprises. Et si la « sodade » — cette mélancolie insulaire propre au Cap-Vert — baigne la plupart de ses compositions, le swing élégant de ses coladeras rappelle que la danse reste l’un des meilleurs antidotes au vague-à-l’âme.
« Azulando » — qu’on pourrait traduire par « bleuïssant » — décline aujourd’hui une riche palette de nuances, de l’indigo à l’outremer. « Pour moi, le bleu est intimement lié à la sodade, explique Teofilo. Mais ce n’est pas vraiment un « concept » ou quelque chose comme ça. Certaines chansons de ce disque ont été écrites il y a quinze ans ; je me contente de suivre mon chemin ». Fidèle à l’équipe musicale qui le suit depuis plusieurs années au disque comme à la scène (Jacky Fourniret, accordéon ; Fabrice Thompson, batterie et percussions ; Sébastien Gastine, contrebasse et basse électrique ; Kim Dan Le Oc Mach, violon), Teofilo Chantre est également accompagné de nombreux invités, dont Cesaria Evora (présente sur Mãe pa fidje) et Bonga, la grande voix angolaise (Canta Cabo Verde). Au détour d’un titre — Des Bleuets dans les blés, cosigné par Marc Estève, le complice d’Art Mengo — Teofilo prouve sans effort que la langue de Molière s’adapte parfaitement à sa voix de brume marine… Les textes témoignent comme toujours d’une attention aux humbles et aux déclassés, privilégiant une tendresse feutrée aux manifestes bruyants. Certains sont signés Vitorino Chantre, père du chanteur : « Il m’a toujours encouragé, précise-t-il ; c’était une forme d’hommage de lui demander des textes. »
Une fois de plus, Teofilo Chantre parvient à donner une forme musicale à la célèbre formule du grand Miguel Torga : « L’universel, c’est le local moins les murs »•

Discographie
« TERRA & CRETCHEU » – CD Lusafrica  262882 (dist. en France: BMG)
« DI ALMA » – CD Lusafrica  262382 (dist. en France: BMG)
« RODATEMPO » – CD Lusafrica 362182 (dist. en France: BMG)
« LIVE » – CD Lusafrica 362632 (dist. en France: BMG)

et nouvel album 
« AZULANDO» – à paraître le 24 février 2004  
– CD Lusafrica 362882 (dist. en France: BMG)

www.lusafrica.com
lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA - AFRICA NOSTRA
115 rue Lamarck
75018 PARIS FRANCE
tel. : +33 (0)1 53 11 19 00
fax : +33 (0)1 53 11 19 05
lusafrica@lusafrica.com - www.lusafrica.com


cv.artist cv.music song from Teofilo Chantre CD

by www caboverde.com