PARIS MATCH - édition internationale - décembre 1998

Une destination unique

ILES DU CAP VERT,
PARADIS DE VACANCES ET D'INVESTISSEMENTS

Après l'instauration d'une démocratie multipartidaire, le Cap Vert (500 km à l'ouest du Sénégal) a adopté une stratégie de développement économique et social auto soutenu, basé sur le concept de l' "Insertion Dynamique dans le Système Économique Mondial".
Les vecteurs de cette stratégie sont l'économie de marché et de l'initiative privée, les avantages de la régionalisation et de la globalisation, la protection de l'environnement et la valorisation et le dévoloppement de l'Homme cap-verdien.

UN MARCHÉ PROPICE
AUX INVESTISSEMENTS STRATEGIQUES

L'environnement légal peut être considéré comme favorable, après l'adoption d'un ensemble de mesures et d'incitations pour la création d'entreprises résultant de l'investissement étranger.
Soulignons l'exemption d'impôt, pendant les cinq premières années, sur les dividendes provenant de l'investissement étranger. Après cette période, le taux d'imposition passe à seulement 10%.
De leur côté, les activités économiques dans lesquelles participe l'investissement étranger bénéficient d'autres incitations fiscales, douanières et financières applicables aux secteurs d'activité respectifs, ainsi que des bénéfices fiscaux, douaniers et financiers. Le Cap Vert offre un réservoir de main d'oeuvre que l'on peut facilement former et qui dispose d'un niveau élevé de productivité.
Outre les mesures légales mises en oeuvre, un grand effort a été accompli au niveau des infrastructures notamment l'expansion et la modernisation des télécommunications et l'infrastructuration au niveau aéroportuaire et portuaire.
Cap Vert présente une situation compétitive pour le développement de l'industrie légère, dans les secteurs de vêtements, de chaussures et de composants électroniques. La structure actuelle de coúts au Cap Vert offre des perspectives de rentabilité très attractives.
Au-delà des opportunités existantes dans les industries ci-dessus, le Cap Vert dispose aussi de potentialités pour l'investissement dans le secteur de la pêche (le potentiel disponible est estimé entre 40 et 50 mille tonnes par an), du tourisme de l'agroalimentaire de transformation de matériaux locaux pour la construction civile, de réparation navale, de l'aquaculture, du transport maritime et aérien, entre autres.

UNE DESTINATION EN CROISSANCE
Des paysages lunaires dans une mer d'émeraude

Des îles de lave, de cailloux, de sables et de vent, mais où les maisons sont colorées de vert et de rose et où les gens chantent dans les rues des villages. Des îles toutes simples à découvrir à sauts de puces.
Le secteur touristique qui se trouve en franche croissance constitue un des grands atouts du Cap Vert, en vertu des grandes potentialités existantes: localisation, climat doux et existence de ressources inexplorées. Les segments les plus attractifs sont le soleil et la plage (il existe 54 plages représentant 136,5 km, dont 59% de sable blanc), auxquels s'ajoutent l'écotourisme, circuits, sports nautiques et tourisme de culture.
L'entrée de touristes augmente à un taux annuel moyen de 17%.
En 1997, le flux touristique a été de 37.000 touristes et les données pour 1998 laissent prévoir un total de 45.000.
Un programme de développement touristique est en application: amélioration des conditions du transport aérien et maritime inter-îles, service de soins et assainissement, en particulier dans les zones touristiques, ainsi qu'un programme de défense du patrimoine historique et de promotion de la culture traditionnelle.



d'après:
Paris Match édition internationale - décembre 1998
République du Cap Vert - Publi-reportage et réalisation ICEP Paris
Mario Fonseca

Home Prev Home

by www.caboverde.com